Sabine Devieilhe

Soprano

Après des études de violoncelle et de musicologie, Sabine Devieilhe suit les enseignements de Jocelyne Chamonin, Martine Surais, Pierre Mervant, Malcom Walker ou encore Kenneth Weiss, Anne Le Bozec, Susan Manoff, Olivier Reboul et Elène Golgevit au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dont elle sort en 2011 avec le Premier Prix à l’unanimité et les Félicitations du Jury.

Parallèlement à ses études, elle entame une étroite collaboration avec les ensembles Pygmalion (dir. Raphaël Pichon) et Les Cris de Paris (dir. Geoffroy Jourdain), avec lesquels elle se produit dans un vaste répertoire de la musique ancienne à la musique contemporaine, tandis que Jean-Claude Malgoire et Alexis Kossenko lui font aborder le répertoire baroque de Bach à Rameau et que l’ONDIF (L’Enfant et les Sortilèges, dir. David Levi) et l’Orchestre de Paris lui donnent accès à d’autres scènes. Elle se produit également en concert avec Les Arts Florissants, Marc Minkowski & Les Musiciens du Louvre, Hervé Niquet et Le Concert Spirituel...

A partir de 2011-12, tout s’accélère : Jean-Claude Malgoire lui fait faire ses premiers pas dans le bel canto avec Amina (La Sonnambula) et l’engage pour La Folie (Platée). Le Festival d’Aix-en-Provence lui confie rôle de Serpetta (La Finta Giardiniera). L’Opéra de Montpellier l’invite pour le rôle-titre de Lakmé. Les 20èmes Victoires de la Musique Classique la couronnent d’une Révélation Artiste Lyrique, tandis que l’Opéra National de Lyon lui offre sa première Reine de la Nuit (La Flûte enchantée).

Depuis, on a pu l’entendre dans Constance (Dialogues des Carmélites) à l’Opéra National de Lyon, au Théâtre des Champs-Elysées (dir. Jérémie Rohrer, mise en scène Olivier Py) et à l’Opéra d’Amsterdam. Elle chante également Lakmé à l’Opéra Comique, à Toulon, en Avignon et à Marseille ; La Reine de la Nuit et Hero (Béatrice et Bénédict ) à l’Opéra National de Paris ; Eurydice (Orphée et Eurydice ) à La Monnaie de Bruxelles ; Adèle (La Chauve-souris ) à l’Opéra Comique ; Mélisande (Pelléas et Mélisande ) ; Nanetta (Falstaff ) à l’Opéra de Marseille ; Le Feu, La Princesse et le Rossignol (L’Enfant et les sortilèges ) au Festival d’Opéra de Glyndebourne et dans une version concert avec l’Orchestre de Paris à La Philharmonie de Paris, Le Philharmonia au Royal Festival Hall de Londres ou encore à Stockholm avec le Swedish Radio Symphony Orchestra sous la direction d’Esa-Pekka Salonen ; Ismène (Mitridate ) au Théâtre des Champs-Elysées (Le Concert d’Astrée, dir. Emmanuelle Haïm) ; Amina (La Sonnambula ) dans une version concert au Théâtre des Champs-Elysées ; Bellezza (Il Trionfo del tempo e del disinganno ) au Festival d’Aix-en Provence ; Blondchen (L’Enlèvement au sérail ) pour ses débuts à la Scala de Milan.

En février 2015, elle est Artiste Lyrique de l’Année aux 22èmes Victoires de la Musique.

En 2017-18, elle fait ses débuts au Covent Garden de Londres (La Flûte enchantée), à l’Opernhaus de Zürich et au Staatsoper de Vienne (Marie, La Fille du régiment) et dans Zerbinetta (Ariane à Naxos) au Festival d’Aix-en-Provence. Affectionnant tout particulièrement le Lied et la mélodie, elle se produit en récital aux côtés d’Anne Le Bozec, notamment à l’automne 2017 au Park Avenue Armory de New-York et en fin de saison au Wigmore Hall de Londres.
Elle enregistre pour Erato/Warner Classics qui la signe en exclusivité « Rameau le Grand Théâtre de l’Amour » (Les Ambassadeurs/Alexis Kossenko 2013), « Une Académie pour les Sœurs Weber » consacré à Mozart (Ensemble Pygmalion/Raphaël Pichon 2015), Le Feu, La Princesse et le Rossignol (L’Enfant et les Sortilèges) (Orchestre Philharmonique de Radio-France, 2017), la Vocalise de Rachmaninov (Alexandre Tharaud 2017). Son nouvel enregistrement « Mirages » consacré au répertoire français paraît en novembre 2017 (Les Siècles/François-Xavier Roth).

> http://www.sabinedevieilhe.com

Connexion

Partenaires

  • L’Adami, société des artistes-interprètes, gère et développe leurs droits en France et dans le monde pour une plus juste rémunération de leur talent. Elle les accompagne également par ses aides financières aux projets artistiques.

    www.adami.fr